Salomon Filipina

Doctorante et ingénieure de recherche au sein de l’équipe Efis.

f.salomon@parisnanterre.fr

Présentation

Diplômée de master en sociologie des migrations et relations interethniques à l’Université Paris Diderot en 2015 (titre du mémoire de master : Les questionnements éthiques dans l’adoption internationale et leur lien avec les représentations de l’identité physique, ethnique et culturelle), sous la direction d’Alain Morice.

Thèse de doctorat en préparation depuis 2019 au Centre de recherches Éducation et Formation  (CREF EA 1589)  au sein de l’équipe Éducation familiale et interventions sociales auprès des familles (Efis), sous la direction de Gilles Séraphin (PU).

Depuis 2019, formatrice vacataire à l’École régionale du travail social à Olivet.

Thèse en préparation : Les perceptions, les représentations et la prise en compte des pratiques de confiage informel par les professionnel.le.s du social en France métropolitaine, sous la direction de Gilles Séraphin

En France, les déplacements d’enfants s’inscrivent en général dans de solides cadres juridiques. Il arrive pourtant que des personnes déplacent leurs enfants dans un cadre strictement privé, inter ou intrafamilial : un mineur peut vivre, pendant une période plus ou moins longue, auprès des personnes autres que son ou ses responsables légaux. Quels que soient les motivations et les contextes de ces déplacements, ils peuvent être considérés comme des formes de transferts d’enfants que les anthropologues ont étudiées sur des terrains dits traditionnels : le confiage (ou fosterage) (Lallemand, 1993). Dans ces situations, il n’est pas forcément question d’un déplacement physique, mais de transfert de certaines prérogatives parentales (Goody, 1982) : des adultes autres que parents s’occupent du quotidien de l’enfant. Dans le contexte français métropolitain, ces pratiques peuvent poser certaines problématiques dans l’accompagnement des enfants et familles concernés, dans leur rapport à l’institution à travers les dimensions administrative, légale et sociale.

Cette recherche doctorale vise à étudier comment les différent.e.s professionnel.le.s du social repèrent, perçoivent et prennent en compte les pratiques familiales et interfamiliales de confiage informel et ainsi saisir ses apparitions et contours. A quel moment le confiage informel apparaît-il aux institutions ? Quel est le rôle des institutions et de leurs agents dans ces situations ? Plus généralement, comment le confiage, une pratique informelle et relevant de la sphère privée, est-il régulé par les institutions et par leurs agents ?

La démarche méthodologique est inductive : c’est à partir de la multitude des situations et pratiques abordées dans les discours des professionnel.le.s que nous procédons à une analyse thématique qui tend vers une généralisation des résultats. Les entretiens semi-directifs sont menés avec d’un côté les assistant.e.s du service social en faveur des élèves, qui exercent dans des collèges et lycées, de l’autre côté les travailleurs sociaux de l’Aide sociale à l’enfance. Cette étude permet aussi de questionner la norme de la cohabitation des parents avec leurs enfants et le rapport de professionnel.le.s à cette norme, car le confiage informel, tout comme les nouvelles configurations familiales, permet de « penser ce qui se trouve en dehors de la norme de l’éducation de l’enfant dans la famille conjugale » (Neyrand, 2019, p. 9).

Avis favorable du Comité d’éthique de l’UFR SPSE n°: 2021-02-02.

Thématiques de recherche

confiage informel, représentations et pratiques en travail social, normes de parentalité

Recherches en cours

«  RESSOPE : recherche santé et social en protection de l’enfance » (en partenariat avec le CICAT, financée par l’ONPE) avec Séverine Euillet et Louis Mathiot

Publications

Communications

Salomon, F. (19 janvier 2024). Les confiages que les professionnel•le•s repèrent sur leurs terrains de travail : une diversité des cas de figure. Journée de recherche de l’équipe Efis 2024, Nanterre, France. ffhal-04441004f. https://hal.science/hal-04441004/document

Salomon, F. (20 juin 2023). La mobilisation des catégories ethniques dans les discours sur l’adoption internationale : saisir les expressions des logiques universaliste et différencialiste. [Communication orale]. Colloque international Un siècle d’adoption des enfants en France (1923-2023), Angers, 20-21 juin 2023. https://www.youtube.com/watch?v=2IXf5Infq1k

Salomon., F. (janvier 2023). Les perceptions, les représentations et la prise en compte du confiage informel par les professionnel.le.s du social en France métropolitaine. Journée de recherche de l’équipe Efis 2023, Jan 2023, Nanterre, France. ffhal-04441023. https://hal.science/hal-04441023

Salomon, F. (31 août 2022). Perceptions, representations, and consideration of informal fosterage practices by social professionals in metropolitan France. [Communication orale]. UniLodz SDNS Summer school of social research methods. Université de Lodz, Pologne, 22 août – 2 septembre 2022.

Salomon, F. (30 juin 2022). L’émergence du confiage informel dans les perceptions et représentations des professionnel.le.s du social : le rapport à la norme dans les discours sur les pratiques. [Communication orale]. Congrès de l’Association internationale de la formation et de la recherche en éducation familiale (Aifref), Venise-Mestre, 30 juin-2 juillet 2022. https://www.aifref2022.org/wp-content/uploads/2022/10/AIFREF2022_ABSTRACTS.pdf

Salomon, F. (13 mai 2022). Les perceptions, les représentations et la prise en compte du confiage informel par les professionnel.le.s du social en France métropolitaine. [Poster]. Journée de recherche de l’équipe Efis « (Més)-alliances éducatives ». Université Paris Nanterre.

Salomon, F. (4 juin 2021). Quels sont les effets des mots que nous utilisons ? [Communication orale]. Journée de Recherche de la Fédération EPN-R, Université Paris Nanterre. URL : https://epnr4juin2021.files.wordpress.com/2021/06/f.-salomon-support-journee-epnr-1.pdf

Salomon, F. (2021, mai). Perceptions, représentations et prise en compte des pratiques de confiage informel par les professionnel.le.s du social en France métropolitaine. [Capsule vidéo]. Journée de recherche de l’équipe Efis « Education familiale (dé)confinée : les champs des possibles ». Université Paris Nanterre.

Salomon, F. (2020, janvier). Les stratégies des professionnel.le.s face aux pratiques de confiage. [Poster]. Journée de recherche de l’équipe Efis « Contextes pluriculturels : questions, enjeux, défis en éducation familiale ? ». Université Paris Nanterre.

Comptes-rendus

Salomon, F. (2023). Marie Rose Moro et Laure Monlouobou. Leur(s) famille(s) expliquée(s) aux enfants et aux parents !. Revue
internationale de l’éducation familiale, 51, 207-209. https://doi.org/10.3917/rief.051.0207

Salomon, F. (2023). Sarra Chaïeb, À l’épreuve du placement. Des expériences minoritaires en protection de l’enfance. Lectures. https://journals.openedition.org/lectures/59634#quotation

Salomon, F. (29 octobre 2021). « Sur le pouvoir thérapeutique de l’écriture, ou comment devenir auteur de son récit pour faire avancer les choses ». Recension du livre de Makan Kebe, Arrête-toi !. https://lundi.am/Arrete-toi

Salomon, F. (2020). Hélène Buisson-Fenet et Olivier Rey (Eds.), École et migration : un accord
dissonant ?
. Lectures. http://journals.openedition.org/lectures/42857

Vulgarisation scientifique

Salomon, F. (7 septembre 2021). Les perceptions, les représentations et la prise en compte du confiage informel par les professionnel.le.s du social en France métropolitaine [Exposé]. L’évènement « Expériences de thèse » dans le cadre de la Fête de la Science 2021. Le Pixel – Université Paris Nanterre.

Show More Show Less

A lire également