La participation des enfants en famille d’accueil : points de vue croisés

Chercheures impliquées : S.Euillet, E. Faisca

Au regard des différentes évolutions (législatives, sociales, éducatives), la question relative à la participation de l’enfant et à la place accordée à son point de vue de l’enfant émerge massivement en protection de l’enfance, de manière conceptuelle mais aussi pratique. Quelles sont les modalités de recueil du point de vue de l’enfant confié en famille d’accueil à propos des décisions le concernant ? Quelles sont les conceptions des différents professionnels qui sous-tendent les diverses pratiques ? Qu’en pensent les enfants concernés ? 

Cette préoccupation pour le développement de la participation de l’enfant émerge à une période où l’amélioration du bien-être des enfants protégés fait l’unanimité chez l’ensemble des acteurs. Toutefois, les moyens pour y parvenir sont en constante évolution, réflexion. C’est ainsi que le recueil du point de vue des personnes directement concernées est repéré comme une source d’informations précieuse pour adapter, modifier les actions menées auprès des enfants et de leur famille. Un lien étroit et réciproque est tissé entre la participation et le bien-être de l’enfant, mais qu’en est-il réellement ? Comment les enfants en famille d’accueil perçoivent leur bien-être ? Quels sont les éléments influençant majoritairement leur sentiment de bien-être ? Estiment-ils différemment certaines dimensions de leur bien-être ?

Cette recherche en sciences de l’éducation et de la formation menée au sein d’un service d’accueil familial, a poursuivi un double objectif :

  • recueillir le point de vue, les réflexions, le discours de professionnels (tout statut et fonction confondus), d’enfants et de parents afin de comprendre tous les enjeux qui entourent la participation de l’enfant en famille d’accueil. 
  • recueillir le point de vue des enfants de plus de 10 ans confiés en famille d’accueil à propos de leur qualité de vie.

La majorité des travaux portant sur la participation des personnes concernées par le dispositif de protection de l’enfance ou l’analyse de leurs besoins soulève l’absence de regards et de discours croisés. Ainsi, il s’agit de mener une réflexion sur la place accordée au discours de l’enfant et les catégories interprétatives employées par les différents acteurs y compris l’enfant, et de mettre en perspective les discours des enfants/jeunes, des assistants familiaux, des référents et des parents. 

Deux volets constituent la méthodologie de cette recherche :

  • Un volet qualitatif sur le processus de participation de l’enfant, grâce à des entretiens semi-directifs menés avec 28 professionnels (référents, psychologues, cadres, assistants familiaux), 3 parents et 4 enfants. 
  • Un volet quantitatif sur le bien-être subjectif de l’enfant, grâce à un auto-questionnaire multidimensionnel validé appelé « Échelle de satisfaction de vie » (Huebner et al., 2012, validation française, Fenouillet, 2014) complété par 91 enfants confiés en famille d’accueil et âgés de 10 à 18 ans.

Cette recherche a donné lieu à des articles dont :

Euillet, S., Hilbold, M., Ganne, C., Faisca, E., & Turlais, E. (2021). Accueillir des enfants rapatriés de la zone irako-syrienne : analyse des vécus et des pratiques des assistants familiaux français. Revue internationale d’éducation familiale, n°49, 61-80.

Euillet, S., Hilbold, M., Ganne, C., Faisca, E., & Turlais, E. (2021). Emotions and involvement of foster carers preparing to welcome children arriving from war zones, Children and society.

A lire également

Un Commentaire

Les commentaires sont fermés.